Echographiste

Isabelle GOFFRON

Téléphone: 06 33 36 00 96  / Mail: isabelle.goffron@gmail.com

Prendre rendez-vous en ligne

  • Sage-femme échographiste
  • Diplôme Universitaire d’Echographie Obstétricale
  • Membre du Collège Français d’Echographie  fœtale
  • Membre du réseau Périnat 92

 

Les différents types d’échographies pratiquées

  • Echographie précoce de datation de grossesse
  • Echographie de dépistage du 1er, 2ème et 3ème trimestre
  • Contrôle de la croissance fœtale avec Doppler
  • Suivi des grossesses gémellaires
  • Comptage folliculaire (dans le cadre d’un suivi d’une stimulation ovarienne)

 

Au cours de la grossesse, 3 échographies dites de dépistage sont proposées de façon standard, à des périodes précises qu’il est important de respecter :

  • Au premier trimestre, à 12 semaines d’aménorrhée, pour dater la grossesse, déterminer le nombre d’embryons, vérifier l’évolution de la grossesse, dépister certaines malformations, mesurer la clarté nucale (avec évaluation du risque de trisomie 21)
  • Au second trimestre, à 22 semaines d’aménorrhée, pour surveiller le développement fœtal et dépister certaines malformations
  • Au troisième trimestre, à 32 semaines d’aménorrhée, pour apprécier la croissance et le bien-être fœtal, pour compléter la morphologie fœtale, car certaines malformations peuvent se révéler tardivement

Dans certains cas, des échographies intermédiaires peuvent être utiles.

 

Comment se déroule une échographie fœtale ?

En pratique, l’échographie est réalisée au moyen d’une sonde appliquée sur l’abdomen, mais l’utilisation d’une sonde vaginale peut s’avérer utile dans certains cas. L’échographie fœtale est un examen médical à la recherche d’anomalies et de malformations. Elle requiert concentration et vigilance, de la part de la sage-femme. Une fois l’examen réalisé, la sage-femme vous donnera les explications nécessaires et vous pourrez poser toutes les questions que vous  souhaitez.

Echographie en 3D : si les conditions techniques le permettent, des « images 3D » pourront être réalisées (pour les échographies du 2ème et 3ème trimestre), plutôt en fin d’examen, mais il ne sera jamais réalisé d’échographie 3D en dehors des examens médicaux de dépistage.

 

 

Les limites de l’échographie

Tout examen échographique, même s’il est conduit avec compétence et professionnalisme, comporte des limites et ne peut permettre le dépistage à 100% des anomalies. Certaines situations (épaisseur abdominale, position fœtale, échographie réalisée à un terme inapproprié) réduisent la performance de l’examen.

C’est pourquoi, il est préférable pour votre consultation échographique :

  • De venir avec les échographies précédentes de la grossesse en cours, le résultat du dépistage de la trisomie 21, s’il a été réalisé
  • D’éviter l’application d’huile ou de crème anti-vergeture dans les 5 jours qui précédent l’examen, afin d’obtenir des images les plus nettes possibles
  • De venir sans enfant pour éviter que l’échographiste soit perturbé dans son examen et parce qu’il est possible qu’une conversation d’adulte soit nécessaire entre les parents et l’échographiste.

En revanche, il n’est pas nécessaire de boire beaucoup d’eau avant une échographie.

 

Dans tous les cas, votre sage-femme respectera au mieux les recommandations du Comité Technique d’Echographie Fœtale (CTE) qui détermine le cahier des charges détaillé de l’examen échographiste de référence.

 

Honoraires

Les tarifs appliqués correspondent au tarif conventionnel de la Sécurité Sociale (secteur I). Les cartes vitales sont acceptées, le paiement peut être fait en espèces, par chèque, ou par carte bleue.